Un Théâtre : La Cible (Paris), Une première partie bien sympathique : Christophe Paulet et un Artiste : Rayan Djellal.
Ce comédien ayant participé au Festival d’Avignon 2011 avec "Nez au Château", et bien d’autres pièces ces dernières années, nous présente aujourd’hui un one man show dans lequel il nous fait partager son intimité.
Rayan parle de sa famille, sa copine, ses origines, avec des anecdotes dans lesquelles nous pouvons nous reconnaitre (ou pas).

Il se met "à découvert", parlant sans gène de ces hommes en costumes au supermarché jusqu’à sa circoncision. On se regarde entre spectateurs, on en rit et on se dit "ça c’est certain". Nous sommes tous du même avis.

La Cible, petit théâtre de 50 places, loin d’être rempli ce jour là, ne déstabilise pas ce jeune comédien, voulant tout donner. Il devient plus proche que jamais de son public, le questionnant et l’invitant même à chanter.
Car oui Rayan, mélange son spectacle à des musiques que l’on connait tous. De films cultes en passant par ceux de notre enfance, il les remixe avec des paroles comiques et assez noires dans certaines.
Accompagné de sa guitare, il nous transmet une pêche d’enfer. En sortant de son spectacle, je ne vais pas le nier, j’ai le sourire aux lèvres et la niaque.

Je vous invite tous à découvrir cet artiste en herbe qui a eu la récompense "Meilleur Acteur" au Festival génération Court 2012. Rayan Djellal est la personne dont nous entendrons de plus en plus parler. Et ça, je suis loin d’en douter.

Informations : 

Artiste : Rayan Djellal
Mise en scène : Yassine Amassad

Théâtre : La Cible
Première partie : Christophe Paulet
Dates : 1 mercredi sur 2 depuis le 19 septembre à 19h – Réservation 
Durée : 1h

About these ads